WALLI

 WALLY

 

 Né à Decazeville( Aveyron ), première guitare à 12 ans, première chanson à 13 ans, c'est en 1981 qu'il monte pour la première fois en scène !

  De 88 à 93 il fait de la musique avec son ami : « Freddy Ricci », ensemble il fonde « Wally et Freddy ». De 88 à 93 avec le groupe « Wally et Freddy trio à quatre »il sillonne la France de long en large(300 concerts en 5 ans, notamment le Printemps de Bourges(découvertes 86). Ensemble il enregistre 2 disques et 2 cassettes .

  En 94, le groupe se dissoud et c'est le premier spectacle solo « Dernières chansons avant régime », et depuis....et bien ça marche fort pour Wally, avec des nouveaux CD, des émissions radios(Pollen, ect), des télés(canal+: nul par ailleurs, France 2: le plus grand cabaret du monde, ect), un duo avec Juliette et des premières partis avec les plus grands, Nougaro notamment !

  Mais qui est WALLY ?

  C'est dabord, un Show Man exceptionnel, il maîtrise avant tout l’art du spectacle interactif, n’hésitant pas à interpeller le public dans des moments d’improvisation délirantes qui ne laissent jamais indifférents. Personnage pluridisciplinaire, Wally est à la fois chanteur, musicien, bricoleur, inventeur, gagman et comédien.    Compositeur efficace, excellent guitariste, pratiquant également le piano et l'accordéon, doté d'une belle voix, il aborde la scène avec une réelle décontraction.


  Ses sources d'inspiration sont diverses mais son art de passer à la moulinette tout le quotidien avec une bonne humeur et un humour toujours flanqué de bon sens reste sa principale marque de fabrique.

  Si le propos de Wally est souvent « social mais néanmoins gai… », il ne faut pas trop se fier à ses airs de bon gros rigolo ; ses traits d'esprit lancés l'air de ne pas y toucher et une apparente bonhomie cachent un humour beaucoup plus corrosif qu'il n'y paraît.


  Intuitif et imaginatif, il décline son spectacle dans des formes nouvelles ou pour le moins inhabituelles, à travers gags, chansons (parfois très courtes, car Wally est passé maître dans l'art de la brièveté) et "performances" absurdes ou burlesques. Son exposition "l'art content pour rien" (avec gratte-nombril, tourne-pouce automatique, machine à casser du sucre sur le dos, etc…) et depuis deux ans la vidéo (2 DVD sortis chez Polydor) sont devenus autant de terrains sur lesquels Wally affine sa comédie humaine.

  Malgré tout cela, Wally, en bon terrien qu’il est, reste les pieds sur terre et relativise sans cesse :
« Quand je pense à toute l’énergie qu’on déploie, dit-il, pour être un jour totalement inconnu … »

  Bonne route WALLY ....

  Ne manquez pas de visiter son excellent site , dont j'ai tiré quelques extraits....et surtout courez le voir, et s'il ne se produit pas près de chez vous, écoutez le !

 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site