MICHELE BERNARD

 UNE GRANDE DAME

DE LA

CHANSON

MICHELE BERNARD

 

 

 

Michèle Bernard

 

Michèle Bernard est née le 26 octobre 1947 à lyon. Elle est Auteur-Compositeur-Interprète. Sur scène, elle s'accompagne de l'accordéon et du piano.

 Michèle débute sa carrière par le théâtre. Elle entre au Conservatoire d'art dramatique , puis participe au « théâtre des jeunes années ». Sur scène, elle accompagne les oeuvres en jouant de l'accordéon. Ardente défenseur de la chanson, elle anime « les ateliers de la chanson » à Villeurbanne .

 

A Saint-Julien-Molin-Molette, dans le parc naturel du Pilat près de Lyon où elle vit , Michèle crée l'association « musique à l'usine » . Cette association propose des stages « festivals » et ont vu entre autre, la participation de Juliette, Anne Sylvestre...

 

Sur le plan musical, Michèle Bernard sort son premier album « Le kiosque » en 1978. La même année, elle sera reconnue au Printemps de Bourges.Elle a reçu 2 grands prix de l'Académie Charles Cros.Son album, « Nomade » sorti en 97 est le plus connu. Le dernier sorti en 2010, avec le groupe "Evasion" s'intitulant « Nuits noires de monde » a reçu de très bonnes critiques.

Artiste de talent, Michèle Bernard compose également des musiques pour le cinéma, la télévision ainsi que pour des spectacles de théâtre.

 

Michèle Bernard défend une conception de la chanson française bien éloignée des critères des médias actuels. Poésie, sentiment, émotion réelle se dégagent de ses textes et de ses mélodies.

Un extrait de "Maria Suzana" de Michele 

 

Le site officiel de Michèle et son Myspace

Ce qu'ils disent de Michèle :

Libération (21/02/2002)

On la dit discrète, faut dire qu'elle n'a pas vraiment le choix. Depuis ce départ fulgurant, en 1978, où on la sacra "découverte de l'année" au Printemps de Bourges, les projecteurs du show-biz ne sont plus braqués sur Michèle Bernard. Elle s'en fiche, on le déplore. Parce que la copine de Ferré, l'amoureuse de Louise Michel, la frangine des grandes dames de la chanson (Fréhel, Damia ou Piaf), comme ses comparses amoureux des sarabandes, fait du bien. Surtout quand elle invite chacun d'entre nous à graver dans nos têtes de linotte quelques notes, un petit refrain pour aller bien. Dommage que les ondes des radios et les plateaux guimauve des télés nous privent de cette voix, de ces textes tantôt rageurs, tantôt tendres et enfantins. Qu'importe : cette artiste a monté des spectacles de théâtre chanté, joué dans des comédies musicales pour enfants, composé et enregistré des albums, promené son accordéon vingt-cinq ans durant sur les routes de la chanson française.

Le Monde ( 12/02/2002)

Depuis une vingtaine d'années, Michèle Bernard creuse un chemin à part dans la chanson française. "Chanter avec mon accordéon au coin d'une rue ou avec un grand orchestre, les deux me touchent. " Au fil des ans, elle peaufine une écriture délicate, passée de la chanson plutôt engagée à une poésie libre. " Dans une année, je n'écris peut-être que quelques semaines. Mais j'y pense tous les jours. Comme un hamster, je stocke ce qui m'émeut. Je note tout sur un carnet et, au moment d'écrire, toutes ces impressions, toutes ces anecdotes ressurgissent. "

La croix (08/02/2002)

Michèle Bernard fait partie de cette génération marquée à jamais par mai 1968. Elle avait 20 ans. Etudiante en lettres, elle monte sur les barricades et rejoint une bande de " gratte-guitares ". Elle délaisse le piano familial pour adopter l'accordéon, " un instrument à claviers qui y ressemblait mais qui me permettait d'aller dans la rue. C'était assez symbolique ". La suite est l'histoire ordinaire d'une " saltimbanque " dans l'âme : elle fait la manche dans les restaurants lyonnais, s'adonne au théâtre, monte des spectacles pour enfants. Mais la passion de la chanson finit par l'emporter sur tout le reste, elle qui fut bercée par Brassens, Nougaro, Brel, Ferré et Anne Sylvestre - coproductrice de ses trois derniers albums - s'inscrit dans ces " années très militantes ", aux côtés de François Béranger, Catherine Ribeiro, et " Maxime Le Forestier de la première époque ".

 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site