ATELIER

 CHANSON

-5-

  Pour cette séance 5, nous découvrirons la nécessité d'aller vers plus de poésie. Les mots d'une chanson ont une fonction multiple: pour ce qu'ils disent, pour leur sonorité et aussi les chocs qu'ils créent entre eux. Evitons donc l'usage du langage parlé dans nos chansons. Pourtant, ces dernières années, certains paroliers ont beaucoup utiliser le langage familier, notamment avec la suppression du « E »prononcé ou même toute une syllabe d'un mot. Mais ne prenons pas l'habitude, malgré tout, d'utiliser trop souvent contraction et l'élision....

Un parolier n'est pas forcément un poéte, d'ailleurs G.Brassens disait : Quand j'ai l'impression de me prendre pour un poéte, je relis Verlaine et Rimbaud et je suis fixé...

Concrètement, revenons à un exercice de base , pour bien sentir la sonorité des mots et laissons nous imprégner par la sonorité des mots et laissons nous imprégner par la rythmique....par exemple en créant une petite comptine du style :

Petite Alouette

Qu'est-ce que t'es chouette

Petite Chouette

Qu'est-ce que t'es bête

Avec ce petit exercice (tout simple)on s'aperçoit que si l'on intègre bien la rythmique, plus besoin de compter le nombre de pieds.Le rythme de la phrase doit être intérioriser, d'une certaine manière « chanté » dans la tête. « Les poétes qui comptent sur leurs doigts ne sont pas des poétes ce sont des dactilographes »(Léo Ferré)....

Au cours de cette séance 5, nous avons fait des exercices ou plutôt des jeux, pour bien comprendre que, des mots, des expressions qui à priori n'ont rien à faire entre eux, peuvent donner naissance à des choses surprenantes !

Ces jeux sont tirés du jeu : Cadavre exquis, WIKIPEDIA vous en donne la définition :

 Le cadavre exquis est un jeu collectif inventé par les surréalistes vers 1925.

Voici la définition qu'en donne le Dictionnaire abrégé du surréalisme : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu'aucune d'elles puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. L'exemple devenu classique, qui a donné son nom au jeu, tient dans la première phrase obtenue de cette manière : “Le cadavre - exquis - boira - le vin - nouveau” ».

Il fut inventé dans la maison du 45 rue du Château où habitaient Marcel Duhamel, Jacques Prévert et Yves Tanguy. Il n'était au départ qu'une activité ludique, selon André Breton : « Bien que, par mesure de défense, parfois, cette activité ait été dite, par nous, « expérimentale », nous y cherchions avant tout le divertissement. Ce que nous avons pu y découvrir d'enrichissant sous le rapport de la connaissance n'est venu qu'ensuite. » (Médium n° 2, 1954)

 Pour participer, vous aussi je vous propose de jouer, comme nous, à cadavre exquis, en ligne sur internet, par l'intermédiaire de sites spécialisés ! Et le mieux est de faire, ensuite, ces mêmes jeux en famille ou entre amis...

Vous pouvez commencer par ce site : http://www.cadavre-exquis.net/fr/ (cliquer sur le lien), puis cliquer sur "essayer le jeu" ou "jeu" et vous  jouez en direct ! ou bien cliquer ici .

 Autre variante, à faire chez vous, entre amis :

On  procéde autrement : il faut répondre cette fois à la question "C'est quoi ?"

Le premier qui écrit doit mettre un nom sur une feuille. Le deuxième doit compléter la phrase "C'est..." sans connaitre le nom qui a été écrit.

Quand on déplie la feuille, on peut obtenir des phrases bizarres mais qui peuvent aussi faire réfléchir : "Le bonheur, c'est un grand lac plein de crabes"

Cet exemple est tiré de l'excellent site : jeux de langue, que je vous conseille de consulter.

D'autre sites où vous pouvez vous entrainer : mots de tête et avec le site : générateur de cadavres exquis

LA METAPHORE en poèsie, parlons-en, elle nous permet de mettre un peu de légèreté, de poésie, de souplesse au texte....pourtant pas facile d'éviter les clichés !

Dans son excellent livre"Le moulin du parolier", que je vous conseille de lire, Michel Arbatz nous propose dans son chapitre"questions de style"des exemples de metaphore du genre :    Ennui =un mur toujours gris, ou bien au lieu de : un sourire charmant, pourquoi pas : sourire givré ( tout à fait inattendu !), ou bien une fille atomique à la place d'une fille jolie...

Pour vous aider ,je vous propose des sites qui traitent de la métaphore : espace Français ou bien études littéraires (comment étudier un poème). Et si vous voulez en savoir un peu plus... voila de nombreux sites intéressants répertoriés dans cette page Google

 Bon courage et à bientôt.....

Cette page vous a aidé , son contenu vous a plu !

Vous avez des suggestions pour améliorer la rubrique.....laissez-moi un petit mot sur LE

 
Créer un site
Créer un site