ATELIER

CHANSON

    -3-

(Photo Anne Reyes)

 Emile nous propose aujourd'hui, de travailler sur une chanson de C. NOUGARO « Une rivière des Corbières », d'y découvrir les alitérations, quelques formes de rimes, mais surtout de comprendre la structure musicale de la chanson.

En ce qui concerne la structure musicale, l'on peut dire en préambule que cette structure est un support précieux pour le parolier. Car, d'un point de vue musical, la chanson est une forme courte(environ 3 minutes), cyclique, répétitive, avec des séquences qui se reproduisent plusieurs fois.

Plutôt que de parler de couplets et refrains, trop limitatifs, nous parlerons plutôt de thème : A-B-C, ect, car le refrain peut se limiter à une seule phrase et qu'il peut y avoir plusieurs thèmes musicaux différents pour un même couplet.

Pour effectuer l'exercice il vous faut écouter 2 ou 3 fois cette chanson et essayer de différencier les différents thèmes.

Vérifier le résultat, ci-dessous :

Ce que l'on peut aussi remarquer dans ce texte :

Quelques assonances et allitérations soulignées

Première partie du thème A ( rimes plates ) 2 eme partie ( rimes croisées)

Thème A

On l'appelle le Verdouble
La rivière qui déroule
Ses méandres sur les pierres
La rivière des hautes Corbières

Toi le pêcheur en eau trouble
Elle n'est pas faite pour toi
Le moindre poisson te double
Et te glisse entre les doigts
Thème B
Mais si tu aimes la chanson
De son hameçon
Elle te servira comme un échanson
Les flots fous, les flots flous
De ses fraîches flammes
Thème C (pont musical )

Thème A
Il scintille le Verdouble
Mais le cours de son argent
Ni les dollars, ni les roubles
Ne te le paieront comptant

Pas la peine que tu te mouilles
A percer ses coffres-forts
C'est dans l'œil de ses grenouilles
Que sont ses pépites d'or
Thème B
Mais tu seras riche à millions de ronds dans l'eau
Il suffit d'un plongeon d'une gente dame
Et si tu bois le bouillon, pars à vau-l'eau
Noyé dans un baiser, ce n'est pas un drame
Pont C
Ô, ô mon eau, ma belle eau, ma bonne eau
Fais-moi flotter en haut de ta divine ronde
Ô ô ô, ô mon eau, radieuse radio
Passe-moi en canot stéréo sur tes ondes
Thème A
Dans les gorges du Verdouble
Sur un lit de cailloux blancs
J'ai composé ces vers doubles
Que j'espère ressemblants

Si aux eaux de mon Verdouble
Tu préfères l'océan
C'est facile, tu les ouble
Tu les oublies simplement.

On peut donc dire que la structure musicale de cette chanson est :A+B+C+A+B+C+A


Après plusieurs « écoutes », il est étonnant de constater la richesse de ce morceau( double sens des mots)et aussi par exemple l'utilisation du « R »dans le début pour accentuer l'impression de « roulement » de l'eau....

CHAMP LEXICAL :

Emile nous parle ensuite du champ lexical, qui nous permet "d'emmagasinner" les "matériaux nécessaires" dans une chanson descriptive. La définition est extraite de www.lettres.net, n'hésitez pas à visiter le site en question qui traite du champ lexical .


On appelle champ lexical l'ensemble des mots qui, dans un texte, se rapportent à une même réalité ou à une même idée. Ces mots ont pour point commun d'être synonymes, d'appartenir à la même famille, au même domaine ou encore de renvoyer à la même notion. Le champ lexical renseigne sur le thème du texte.


Exemple : Thème de l'eau = fontaine, puit, jet, grenouille, lavoir, tétard, éclabousser, ect

Bon courage et à bientôt pour la séance N° 4.....

Cette page vous a aidé , son contenu vous a plu !

Vous avez des suggestions pour améliorer la rubrique.....laissez-moi un petit mot sur LE

 
 
Créer un site
Créer un site